De la définition des données de la recherche

Passage obligé mais sur lequel je passerai assez rapidement parce que 1) j’ai davantage envie de m’intéresser aux aspects concrets de l’ouverture des données de la recherche et 2) beaucoup (dont certains que je cite ici) ont très bien traité le sujet.

La définition proposée par l’OCDE dans son rapport Principes et lignes directrices pour l’accès aux données de la recherche financée sur fonds publics1 de 2007 est largement reprise ici et là et même partout. La voici :

« les données de la recherche sont définies comme des enregistrements factuels (chiffres, textes, images et sons), qui sont utilisés comme sources principales pour la recherche scientifique et sont généralement reconnus par la communauté scientifique comme nécessaires pour valider les résultats de la recherche. »

Si cette définition semble généralement admise, la question devient épineuse lorsqu’il s’agit de statuer plus précisément sur le périmètre des données et encore davantage leurs natures.

Tout d’abord, la définition de l’OCDE peut paraître restrictive dans le sens où un chercheur produit beaucoup plus de données que celles, qui sont stricto sensu nécessaires pour valider les résultats de la recherche. Des données qui pourraient même être utilisées par d’autres chercheurs dans le cadre d’un projet de recherche inédit. C’est d’ailleurs cet usage que le mouvement d’ouverture des données souhaite faciliter.

Le caractère restrictif de cette définition transparaît aussi dans l’expression « enregistrement factuel »  qui décrit la donnée. En effet les données » nécessaires pour valider les résultats de la recherche » peuvent être des données en partie traitées ou dérivées car organisées, décrites, sélectionnées. Pour en savoir plus sur ces types des données, je vous invite à consulter le mémoire de Rémi Gaillard intitulé De l’Open data à l’Open research data : quelle(s) politique(s) pour les données de recherche ?2.

Peut-on encore élargir le périmètre des données de la recherche à celles déjà publiées sous forme de résultats dans des articles, des monographies, etc et qui nourrissent le travail du chercheur ? Et comment considérer la place des carnets de laboratoire, carnets de recherche, projets, rapports qui participent du travail d’un chercheur ? Certains organismes, comme l’Australian National Data Service les incluent dans un ensemble nommé « données de la recherche » :

« Research Data: Data are facts, observations or experiences on which an argument, theory or test is based. Data may be numerical, descriptive or visual. Data may be raw or analysed, experimental or observational. Data includes: laboratory notebooks; field notebooks; primary research data (including research data in hardcopy or in computer readable form); questionnaires; audiotapes; videotapes; models; photographs; films; test responses. »3

Thierry Fournier, pilote de la commission recherche de l’Association des directeurs et des personnels de direction des bibliothèques unversitaires (ADBU) considère que ces données ne sont pas « nécessaires à la validation des résultats de la recherche » et n’entrent donc pas dans le périmètre des données de la recherche.((Fournier, Thierry, « Les données de la recherche : définitions et enjeux », in Arabesques. Janvier-mars 2014, n°73, pp. 4-6. Disponible sur le Web : http://www.abes.fr/Arabesques/Arabesques-n-73 [consulté le 29 septembre 2015].)) .

Sur la nature des données, pas une mention des données de la recherche dans la littérature sans un développement sur leur variété selon les disciplines considérées. A grands traits, la question soulevée est : peut-on traiter de la même façon un relevé de température atmosphérique et un enregistrement d’un entretien qualitatif mené dans le cadre d’un travail de terrain en anthropologie ?

Tout naturellement, il découle de ces définitions et constats qu’il est difficile de traiter la question de l’ouverture des données de façon globale, même si les réponses politiques doivent exister au niveau macro, et que chaque dispositif de gestion des données mis en oeuvre au sein d’une université, d’une centre de recherche sera particulier. C’est bien la position adoptée par l’université Lille 3 dont la première partie du Livre blanc sur les données de la recherche dans les thèse de doctorat s’intitule “Faire face à la diversité : pour une approche disciplinaire, proche du terrain”4.

Je m’arrête là sur la question de la définition des données de la recherche. En plus des lectures indiquées en note de bas de page, je vous conseille la lecture de cet article de Sylvie Fayet publié sur le blog des URFIST en 2013.

Je reviendrai sur le sujet lorsque j’aborderai la délicate question du statut juridique des données de la recherche.

L’image à la une s’intitule « Definition word » et est issue du domaine public. http://www.pdpics.com/photo/5590-definition-word/

Citer ce billet: Noëmie Rosemberg, "De la définition des données de la recherche," dans En quête des données, le 30/09/2015, http://donneesshs.hypotheses.org/39. Consulté le 28/06/2017.

  1. Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE), Principes et lignes directrices de l’OCDE pour l’accès aux données de la recherche financée sur fonds publics, Paris, 2007, 28 p., http://www.oecd.org/fr/science/sci-tech/38500823.pdf [consulté le 28/09/2015]. []
  2. Gaillard, Rémi. De l’Open data à l’Open research data : quelle(s) politique(s) pour les données de recherche ? [en ligne]. Enssib, janvier 2014. Disponible sur le Web : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/64131-de-l-open-data-a-l-open-research-data-quelles-politiques-pour-les-donnees-de-recherche.pdf [consulté le 29 septembre 2015]. []
  3. « What is research data ? » http://ands.org.au/guides/what-is-research-data.html [consulté le 29 septembre 2015] []
  4. Stéphane Chaudiron et al., Les données de la recherche dans les thèses de doctorat – Livre blanc, s.l., Université de Lille 3, 2015. Disponible sur le web  <hal-01192930> []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *